Un cinéaste, un parcours

Hommage à Youssef Chahine

De 1950 à 2007, la carrière de Youssef Chahine aura été dans le cinéma égyptien une des plus longues. Mais ce n’est pas seulement par sa durée qu’elle retient l’attention. Du mélodrame au péplum en passant par la comédie musicale, le réalisateur aura pratiqué tous les genres… et les aura pliés à sa volonté de témoigner, voire de militer. S’il n’a pas été dans son pays le fondateur du réalisme, il lui a donné, des Eaux noires (1956) en passant par Gare centrale (1958), d’incontestables lettres de noblesse. Non content de manier sa caméra comme un scalpel qui met à nu les problèmes sociaux et moraux, de Un jour…Le Nil (1964) au Destin (1997), ce cinéaste-auteur a mis la société égyptienne et les questions politiques de son temps en perspective dans une Histoire dont il a revisité le contenu. Ce n’est pas moins vrai dans un film pourtant autobiographique comme Alexandrie encore et toujours (1989). Il a su aussi – que l’on pense à La terre (1969, adapté du roman éponyme d’Abderhamane Cherkaoui) ou au Sixième jour (1986, d’après le roman éponyme d’Andrée Chedid) – puiser avec bonheur dans la littérature.

Michel Serceau, chercheur et essayiste

Dans le cadre de la programmation autour de l’œuvre de Youssef Chahine, une séance de signature sera organisée en présence de l’auteur Tewfik Hakem pour son ouvrage Youssef Chahine, le révolutionnaire tranquille (Capricci, 2018), le samedi 6 avril à 19h, dans le Forum du Mucem.

Les documentaires de Mona Ghandour, Pourquoi Chahine ? Je l’ai vu danser (Egypte, 2009, 26’) et Pourquoi Chahine ? Kenawi (Egypte, 2009, 26’), seront projetés du 1er au 7 avril dans le Forum du Mucem.

Une itinérance est également prévue à Aix-en-Provence avec une rétrospective en 12 films du 3 au 28 avril mais aussi à La Ciotat et à Port-de-Bouc.

Gare centrale

  • Egypte, 1958, 1h20, VOSTFR
  • Réalisation : Youssef Chahine
  • Eden-Théâtre / samedi 30 mars / 18h00 – Mucem / mercredi 3 avril / 20h00 – Le Méliès / jeudi 4 avril / 18h30 – Gyptis / dimanche 7 avril / 15h00 – Le Méliès / Lundi 8 avril / 16h30

La Terre

  • Égypte, 1969, 2h14, VOSTFR
  • Réalisation : Youssef Chahine
  • Mucem / Jeudi 4 avril / 17h00 – séance présentée par Ghislaine Alleaume (historienne de l’Egypte moderne et contemporaine-CNRS)

Les Eaux noires

  • Égypte, 1956, 2h, VOSTFR
  • Réalisateur : Youssef Chahine
  • Mucem / Vendredi 5 avril / 17h00  – Cinéma Le Méliès, Port-de-Bouc / Vendredi 12 avril / 16h30 et Lundi 15 avril / 18h30

Alexandrie encore et toujours

  • Égypte/France, 1989, 1h45, VOSTFR
  • Réalisation : Youssef Chahine
  • Mucem / Samedi 6 avril / 12h00 – séance présentée par Mathilde Rouxel (doctorante en études cinématographiques)

Le Destin

  • Egypte/France, 1997, 2h15, VOSTFR
  • Réalisation : Youssef Chahine
  • Eden-Théâtre, La Ciotat / Samedi 30 mars / 21h00 – Cinéma Le Méliès, Port-de-Bouc / Jeudi 18 avril / 21h00 – Cinéma Le Méliès, Port-de-Bouc / Lundi 22 avril / 16h30

Un jour… Le Nil

  • Égypte / URSS, 1964, 1h49, VOSTFR
  • Réalisation : Youssef Chahine 
  • Mucem / Samedi 6 avril / 17h00 – séance présentée par Tewfik Hakem (producteur sur France Culture et auteur de Youssef Chahine, le révolutionnaire tranquille)

Le Sixième jour

  • Égypte / France, 1986, 1h45, VOSTFR
  • Réalisation : Youssef Chahine
  • Mucem / Dimanche 7 avril / 17h00 – Le Méliès, Port-de-Bouc / Jeudi 25 avril / 18h30 et Lundi 29 avril / 16h30